Skip to main content

Projet Beauséjour

  • Partenaire(s) local / locaux: Union des Organisations Paysannes pour le Développement de Beauséjour (UNOPDEB), Université de Fondwa (UNIF)
  • Durée de Projet: 1er septembre 2022 - 30 septembre 2025
  • Bénéficiaire(s) du Projet: Environ 838 élèves des 4 écoles à Beauséjour, 36 enseignants des 4 écoles à Beauséjour et 120 parents d’élèves et 100 autres membres des communautés

En octobre 2022, OTM a lancé son projet de trois ans en faveur du développement rural de la région de Beauséjour et du renforcement intégré des communautés de cette région. Dans les zones rurales d'Haïti, la majorité de la population travaille dans le secteur agricole et le petit commerce, mais se trouve dans une situation socio-économique instable, entre autres liée à un accès restreint à une éducation de base et une alimentation de base de qualité, un manque d'opportunités et de perspectives professionnelles, ainsi qu'une instabilité des revenus générés, ce qui incite un grad nombre de personnes à quitter les zones rurales pour se rendre dans les villes à la recherche d'un meilleur avenir. 

Le projet qui vise à remédier à ces défis est réalisé en collaboration avec les bénéficiaires sur place, des partenaires locaux, y inclus un groupe d'experts de l'université haïtienne de Fondwa, et avec le soutien financier du Ministère des Affaires étrangères et européennes, de la Défense, de la Coopération et du Commerce extérieur (MAEE)  du Luxembourg.

Objectif global : Améliorer durablement les conditions de vie dans des régions rurales en Haïti

Objectif spécifique : Assurer l’autonomie administrative et financière des 4 écoles à Barret, Gauthier, Morel et Ravines-à-Jacques et stabiliser la situation socio-économique de 5.000 bénéficiaires directs et indirects dans les communautés concernées de la région de Beauséjour

Le projet a trois volets clés :

  1. Les 4 écoles communautaires sont censées assurer une éducation de base et une alimentation de base de leurs élèves. Ceci nécessite la remise en état des écoles, y inclus la construction d'une cantine pour chacune des écoles, en sachant que le repas à l’école est souvent le seul repas de la journée pour les enfants.
  2. Des champs communautaires sont censés assurer un approvisionnement en produits alimentaires des cantines et - via cet approvisionnement - une diminution des dépenses des écoles. Ces champs seront mis en place dans chacune des communautés, des équipes de gestion seront établies et des plans stratégiques mis en oeuvre, avec un accompagnement par des experts locaux en agronomie, pour renforcer les capacités des membres des communautés et assurer une production agricole adéquate sur toute l'année sur les champs communautaires et sur les terrains individuels.
  3. Un magasin communautaire est censé assurer un approvisionnement en produits alimentaires des communautés concernées et - à travers la redistribution d'une partie du profit généré - une augmentation des revenus des écoles. Ce magasin sera mis en place à un endroit accessible à partir de toutes les communautés, une équipe de gestion centralisée et un réseau de distribution décentralisé (de femmes marchandes qui revendent les produits) seront établis et un plan d'affaires sera mis en œuvre, accompagné par des experts locaux en gestion, pour renforcer les capacités des membres des communautés et assurer des revenus continus au niveau du magasin communautaire et au niveau individuel. 

Progrès du projet : Les travaux de remise en état des écoles et de construction des cuisines sont en train de commencer; les champs communautaires sont en cours d'aménagement; et le magasin communautaire est en place et est ouvert depuis quelques mois. Les équipes de gestion des champs communautaires et du magasin communautaires sont fonctionnels et assurent la mise en oeuvre des plans stratégiques/ plans d'affaires des structures.

Photos

  • Département Ouest d'Haïti,
    Section communale de Beauséjour, habitations de Barret, Gauthier, Morel et Ravines-à-Jacques
  • 366.304 EUR (80 % cofinancé par le MAEE)