Développement de la société civile via le renforcement des partenaires 2015 — 2019

Approche de base

En Haïti, suite aux mul­ti­ples crises poli­tiques, le ren­force­ment de la société civile joue un rôle cru­cial. Il est par­ti­c­ulière­ment impor­tant pour la pop­u­la­tion de pou­voir se réu­nir dans des asso­ci­a­tions non poli­tiques pour retrou­ver de l’espoir, se réu­nir et chercher les moyens adéquats pour dévelop­per leur pays.

Au cours des mul­ti­ples réu­nions avec les dif­férentes asso­ci­a­tions parte­naires et organ­i­sa­tions de base, acteurs et béné­fi­ci­aires des actions de développe­ment appuyés par OTM Haïti, une moti­va­tion et une fierté extra­or­di­naires ont été observées. Un élé­ment clef dans chaque pro­jet est donc de canaliser cette moti­va­tion et de per­me­t­tre aux asso­ci­a­tions parte­naires et surtout aux organ­i­sa­tions de base de pren­dre le pro­jet en main, pen­dant sa réal­i­sa­tion et surtout après la fin du projet.

Pour les années à venir, OTM Haïti tient à con­tin­uer le ren­force­ment sys­té­ma­tique des asso­ci­a­tions parte­naires et surtout des organ­i­sa­tions de base. Il s’agit d’augmenter la capac­ité de ges­tion des asso­ci­a­tions parte­naires, surtout au niveau de la ges­tion du cycle de pro­jet, mais égale­ment au niveau de l’administration et des com­pé­tences tech­niques indis­pens­ables. En ce qui con­cerne les asso­ci­a­tions de base, il s’agit tout d’abord de les analyser en pro­fondeur et ensuite de soutenir leur fonc­tion­nement, de ren­forcer leur posi­tion dans la com­mu­nauté et de leur per­me­t­tre de dis­poser des struc­tures, capac­ités admin­is­tra­tives et tech­niques néces­saires pour garan­tir la dura­bil­ité des projets.

Les types de for­ma­tions prévues sont les suivants :

Dans le domaine de l’éducation de base :

  • La for­ma­tion péd­a­gogique des instituteurs
  • La for­ma­tion artis­tique et l’appui à la créa­tiv­ité des enfants

Dans le domaine de l’artisanat :

  • La for­ma­tion pro­fes­sion­nelle dans le domaine de l’artisanat
  • La for­ma­tion dans la créa­tion et la ges­tion d’entreprises et le développe­ment de l’esprit d’entrepreneuriat

Dans le domaine de l’approvisionnement en eau potable et en élec­tric­ité à par­tir de sources renouvelables:

  • La for­ma­tion des tech­ni­ciens en eau
  • La for­ma­tion des respon­s­ables des comités locaux en ges­tion d’infrastructures d’approvisionnement en eau potable
  • La for­ma­tion en hygiène d’eau de la population

Dans le domaine du ren­force­ment de la société civile :

  • La for­ma­tion des organ­i­sa­tions parte­naires d’OTM Haïti dans le domaine admin­is­tratif, de la rédac­tion de pro­jets et de rap­ports ainsi que la ges­tion du cycle de projet.

OTM Haïti n’est pas en mesure d’assurer l’ensemble des for­ma­tions néces­saires à elle toute seule. Dans ce cas, OTM Haïti recherche la col­lab­o­ra­tion d’autres organ­i­sa­tions ou insti­tu­tions spécialisées.

Les for­ma­tions sont en majeure par­tie réal­isées en Haïti, dans l’environnement habituel des parte­naires et béné­fi­ci­aires. Des for­ma­tions sont unique­ment réal­isées au Lux­em­bourg que s’il n’existe pas de for­ma­tions adéquates en Haïti, respec­tive­ment elles ne peu­vent pas y être don­nées. Dans ce cas, de part les bons con­tacts avec les entre­prises ou écoles lux­em­bour­geoises les frais de for­ma­tion sont très faibles de même que les frais de loge­ment grâce à la par­tic­i­pa­tion des bénévoles.

Cepen­dant, la for­ma­tion n’est qu’une par­tie de l’appui au ren­force­ment de la société civile. Les organ­i­sa­tions parte­naires doivent dis­poser des locaux et du matériel adéquat pour pou­voir encadrer con­ven­able­ment et effi­cace­ment les béné­fi­ci­aires, de met­tre en œuvre les pro­jets et de com­mu­ni­quer et échanger avec OTM Haïti.

Un des points forts et une spé­ci­ficité par­ti­c­ulière d’OTM Haïti est la prox­im­ité à ses parte­naires et un suivi intense et per­son­nal­isé des pro­jets réal­isés qui se man­i­feste par un échange de cour­rier régulier et un nom­bre élevé de voy­ages de suivi, de for­ma­tion ou d’exécution des bénév­oles et employés d’OTM Haïti. De part ces fréquentes vis­ites sur place, OTM Haïti pos­sède une très bonne con­nais­sance du ter­rain et de la réal­ité Haï­ti­enne et des besoins de la pop­u­la­tion défavorisée.

OTM Haïti favorise égale­ment les échanges entre les dif­férents parte­naires via la plate­forme crée à cet égard. Il importe que les expéri­ences faites à un endroit dans le cadre d’un pro­jet par­ti­c­ulier soient échangées et ser­vent à l’ensemble des parte­naires. C’est pourquoi OTM Haïti organ­ise de manière régulière, générale­ment une fois par an, des « journées parte­naires » ou les dif­férents parte­naires peu­vent échanger leurs expéri­ences mutuelles rel­a­tives à des thèmes et prob­lèmes divers.