La région de Gros Cheval

La région de Gros Cheval se situe dans le départe­ment de l’Ouest dans la com­mune de Fonds-Verrettes.
La région de Gros Cheval est une région de haut-plateau située en amont de Fonds Ver­rettes. Région fer­tile, l’agriculture est l’activité dom­i­nante de la pop­u­la­tion. Le reboise­ment et la con­ser­va­tion des sols est d’une impor­tance pri­mor­diale pour pro­téger la région de Fonds Ver­rettes en aval d’éboulements en cas de fortes pluies voire de cyclones. Objec­tif Tiers Monde con­tinue dès lors son sou­tien au reboise­ment par l’éducation par la sub­ven­tion de l’écolage.
Afin de pou­voir réduire de manière dégres­sive la sub­ven­tion de l’écolage, l’augmentation des revenus de la pop­u­la­tion est néces­saire. Dès lors, l’impact des fac­teurs lim­i­tant la rentabil­ité et la ren­trée de revenus à par­tir de la pro­duc­tion agri­cole est à réduire, voire à élim­iner. Les fac­teurs lim­i­tants sont :

  • Absence d’eau.
  • Regroupe­ment des ter­res dans les mains de quelques gros paysans
  • Eloigne­ment et acces­si­bil­ité dif­fi­cile aux marchés de Port-au-Prince
  • Manque de diver­sité de la pro­duc­tion et prob­lèmes cul­tur­ales liées aux mono­cul­tures et l’absence de rota­tion des cultures.
  • Manque de for­ma­tion des paysans
  • Manque de capac­ités de stock­age précé­dent le trans­port des pro­duits vers les marchés et leur vente.

Dans la région de Gros Cheval, Objec­tif Tiers Monde va ainsi con­tin­uer le tra­vail dans les domaines de l’éducation et de la con­ser­va­tion du sol, en réori­en­tant néan­moins quelque peu l’effort vers le développe­ment de la pro­duc­tion agri­cole afin de ren­forcer les revenus de la pop­u­la­tion pour qu’elle puisse à long terme assurer de manière autonome l’écolage des enfants.