Matériel 2015 — 2019

Matériel

Appui des écoles, arti­sans et pop­u­la­tions défa­vorisées d’Haïti par la col­lecte, l’achat, l’envoi et la dis­tri­b­u­tion de matériel (AC-3–08)

Durée du pro­jet : 5 ans
Local­i­sa­tion de l’action : Diverses régions d’intervention d’OTM dans les départe­ments de l’Ouest, du Sud-Est et du Sud en Haïti.
Parte­naires locaux : Divers parte­naires d’Objectif Tiers Monde

Béné­fi­ci­aires : Les béné­fi­ci­aires directs sont les pop­u­la­tions défa­vorisées d’Haïti, entre autres les petits arti­sans des régions rurales et péri­ur­baines con­cernées et les élèves des écoles des Petits  Frères de Sainte Thérèse et de l’Ecole Haïtiano-Canadienne. Il s’agit notam­ment de don­ner la pos­si­bil­ité  aux élèves ayant fini leur for­ma­tion, de devenir indépen­dants en leur four­nissant le matériel néces­saire pour la créa­tion de micro-entreprises. (Par exem­ple  des machines à coudre pour les filles qui ont fini une for­ma­tion de cou­ture)
Pro­jet : Depuis de nom­breuses années les mem­bres bénév­oles d’Objectif Tiers Monde four­nissent du matériel aux parte­naires haï­tiens d’Objectif Tiers Monde. Ce matériel provient de col­lectes, réal­isées au Lux­em­bourg et d’achats à bas prix lors de fail­lites ou lors d’autres occa­sions.  La super­vi­sion de ces col­lectes et achats est assurée par des mem­bres d’Objectif Tiers Monde ayant accu­mulé  une très bonne con­nais­sance des besoins de la pop­u­la­tion haï­ti­enne au cours de nom­breux séjours sur place.
Le choix du matériel à col­lecter et à acheter est réal­isé par les mem­bres d’Objectif Tiers Monde et les Petits Frères de Sainte Thérèse, suiv­ant les besoins exprimés par les béné­fi­ci­aires et suiv­ant les pos­si­bil­ités offertes au Lux­em­bourg.
Le matériel en ques­tion, tels de vieux livres d’école ou du petit matériel d’artisans n’a plus beau­coup de valeur au Lux­em­bourg, alors que dans les régions rurales et péri­ur­baines d’Haïti, même ce matériel de base n’est pas disponible.
Etant donné le grand suc­cès de ces actions de col­lecte et d’achats auprès des béné­fi­ci­aires directs, qui à l’aide du matériel qui leur est fourni moyen­nant une par­tic­i­pa­tion mod­ique, peu­vent se con­stru­ire une exis­tence durable, Objec­tif Tiers Monde tient à ren­forcer cette démarche par ce projet.

Per­spec­tives de dura­bil­ité de l’action :
Un pre­mier gage pour la dura­bil­ité de la présente action est le choix du matériel à  rechercher au Lux­em­bourg. Celui-ci est réal­isé selon les besoins des béné­fi­ci­aires directs, ce qui con­stitue une garantie que le matériel envoyé ren­con­tre exacte­ment les besoins des béné­fi­ci­aires et qu’il sera util­isé sur place. L’identification des béné­fi­ci­aires se fait par les mem­bres d’OTM, au cours de leurs séjours à Haïti, avec l’appui des Petits Frères de Sainte Thérèse et des autres parte­naires d’OTM et d’après les critères préal­able­ment étab­lis. Ces critères exi­gent que les béné­fi­ci­aires aient une for­ma­tion, garan­tis­sant  l’utilisation durable du matériel envoyé. Le cas échéant, le payement d’une par­tic­i­pa­tion mod­ique par les béné­fi­ci­aires con­tribue égale­ment à les respon­s­abiliser et à garan­tir une util­i­sa­tion durable du matériel.
La base pour assurer la dura­bil­ité des réal­i­sa­tions dans le cadre des dif­férents pro­jets, est l’utilisation d’un matériel de bonne qual­ité.
Mal­gré la grande charge de tra­vail pour les bénév­oles d’OTM en ce qui con­cerne le charge­ment des con­tain­ers, l’envoi du matériel à par­tir du Lux­em­bourg reste l’option priv­ilégiée (prix intéres­sants obtenus auprès des four­nisseurs, assur­ance d’avoir du matériel de bonne qual­ité, dédouane­ment sécurisé par les parte­naires). Vu la sit­u­a­tion poli­tique insta­ble en Haïti et l’absence d’une demande solv­able forte vu la sit­u­a­tion économique, l’exportation de matériel de qual­ité par les pro­duc­teurs est forte­ment improbable.