Haïti Info

Sit­u­a­tion human­i­taire et sécuritaire

Haïti, le pays le plus pau­vre des Amériques, seul État du con­ti­nent à faire par­tie du groupe des Pays les Moins Avancés, est classé 161ème (sur 187 États) par le PNUD en ter­mes de développe­ment humain. Les trois quarts de la pop­u­la­tion vivent dans la pau­vreté, ce sont 78% avec moins de 2 US$/jour/personne.

La moitié de la pop­u­la­tion sur­vivant même dans un état d’indigence avec moins de 1 US$/jour.

Plus d’un Haï­tien sur qua­tre est sous-alimenté et Haïti fait par­tie de la ving­taine de pays iden­ti­fiés par la FAO comme par­ti­c­ulière­ment vul­nérables dans ce domaine. Un an et demi après le séisme du 12 jan­vier 2010, la sit­u­a­tion human­i­taire demeure pré­caire : 550.000 sin­istrés vivent tou­jours dans le mil­lier de camps réper­toriés, sous la men­ace des intem­péries (la sai­son des oura­gans dure d’août à novem­bre) et des épidémies, comme celle du choléra qui, depuis mi-octobre 2010 a causé le décès de près de 8000 malades sur les 500.000 per­son­nes touchées et 500 nou­veaux cas sont réper­toriés quotidiennement.

La Mis­sion des Nations unies pour la Sta­bil­i­sa­tion en Haïti, la MINUSTAH, con­tribue par son action à préserver la sécu­rité intérieure. Suite au départ du Prési­dent Aris­tide, en février 2004, le Con­seil de Sécu­rité de l’ONU avait autorisé le déploiement immé­diat d’une Force Multi­na­tionale Intéri­maire  pour une péri­ode de trois mois (États-Unis, Canada, France).

(…)

Voir l’article sur le site de l’ambassade française en Haïti: http://www.ambafrance-ht.org/Politique-interieure