Appui à la création de l’emploi et formations artisanales 2015 — 2019

Appui à la créa­tion de l’emploi et for­ma­tions artisanales

Le domaine de l’appui à la créa­tion de l’emploi et des for­ma­tions arti­sanales com­porte plusieurs volets :

1) La for­ma­tion pro­fes­sion­nelle des jeunes haï­tiens
2) La créa­tion d’entreprises par de jeunes haï­tiens
3) La trans­for­ma­tion de la pro­duc­tion agricole

1) OTM ini­tie les jeunes dès la fin de l’école pri­maire à des for­ma­tions pro­fes­sion­nelles arti­sanales, générale­ment la menuis­erie (Bertin, Ecole Haïtiano-Canadienne, Ate­liers arti­sanaux de Café-Lompré), mécanique et art menagères. Dans ces for­ma­tions les jeunes appren­nent les bases du métier et leur per­me­t­tent, après un appren­tis­sage d’une durée de trois années, de fab­ri­quer manuelle­ment des meubles de qual­ité con­ven­able. A la fin de ces for­ma­tions, les jeunes trou­vent soit du tra­vail chez patron-menuisier, soit tra­vail­lent de manière indépen­dante dans le secteur informel en offrant leurs services.

2) Lorsque le jeune veut créer sa pro­pre entre­prise, il est néces­saire qu’il soit encadré dans un pre­mier temps et qu’il puisse trou­ver aide et con­seil. Il trouve ça chez ASSAJEH, l’Association d’aide aux jeunes entre­pre­neurs d’Haïti soutenu par OTM.

3) Comme OTM est en grande par­tie actif dans des régions rurales, une atten­tion par­ti­c­ulière revient à la trans­for­ma­tion de pro­duits agri­coles. L’objectif prin­ci­pal est d’améliorer l’utilisation des ressources locales et de créer des revenus et de l’emploi dans les régions rurales. Cepen­dant, sou­vent un manque de machines ou de matériel adapté aux con­di­tions locales et per­me­t­tant la trans­for­ma­tion rentable et durable de pro­duits locaux est à con­stater. C’est pourquoi le développe­ment de telles machines ou matériel reste un souci majeur. Le développe­ment sera mené en col­lab­o­ra­tion avec d’autres asso­ci­a­tions et avec l’appui tech­nique de tech­ni­cien bénév­oles luxembourgeois.

Dans ce cadre OTM a soutenu l’atelier de pro­duc­tion de liqueurs à Palmiste-à-Vin, l’atelier de pro­duc­tion d’huiles à Café-Lompré et la mise en place de la boulan­gerie FOCAPA à Carrefour.